Les charognards

J’avais reçu dans ma boîte mail un appel à manifester dimanche prochain à Paris pour soutenir le mouvement démocratique en Iran. Mail envoyé par le mouvement Where is My vote. Aujourd’hui j’ai reçu un autre mail de ce même mouvement qui est une pétition intitulée “Azadi, Liberté pour l’Iran”. J’ai commencé à lire cette pétition mais qu’elle ne fût pas ma surprise quand je suis tombé sur des noms de signataires comme Pascal Bruckner, André Glucksmann, Bernard-Henri Lévy ou Bruno Tertrais. Ces personnes ont une idée très sélective de la liberté. Ils ont, pour la plupart, soutenu l’invasion américaine en Irak. Ils n’ont jamais condamné les exactions de l’armée israélienne et des colons dans les territoires occupés ou les humiliations qu’ils font subir quotidiennement aux Palestiniens dans les check points. Ils n’ont jamais condamnés l’absence de liberté dans des pays comme l’Egypte, la Jordanie, le Maroc ou les monarchies du golfe Arabo-Américano-Persique.

Il y a un proverbe persan qui dit “aze hol halim oftad too dig” qui veut dire qu’il avait tellement envie manger le contenu qu’il est tombé dans le “dig” (grande casserole). En d’autres termes “À force de vouloir constamment défoncer les portes ouvertes, ils finiront par trébucher dans un courant d’air”.

Ces soit disant intellectuels s’en foutent éperdument du peuple Iranien, des peuples arabes et de leur liberté. Ce qu’ils veulent c’est de se donner bonne conscience. Ces gens là sont dangereux pour les mouvements pro-démocratie de la région. Ils vont le radicaliser et les empêcher de rallier un maximum de personnes à leur cause.

Tout le monde sait que les rouages du système iranien sont tenus par les Gardiens de la Révolution qui auraient beaucoup à perdre en terme d’intérêts en cas de victoire des mouvements protestataires. Un affrontement frontal sera toujours en leur faveur car ils sont jusqu’au boutistes et n’auront aucun état d’âme à massacrer leurs concitoyens pour rester encore au pouvoir.

Le mouvement de protestation iranien aurait plus à gagner à démontrer les contradictions du régime actuel en le comparant au régime du Shah ce qu’a très bien fait Moussavi lors de son dernier discours.

J’irai sans aucun doute manifester le mois prochain en espérant que les signataires cités ci-dessous n’y seront pas.



Leave a Reply


%d bloggers like this: